Depuis quelques mois, le nombre de chômeurs en France a connu une légère baisse. La situation reste toutefois critique. Afin de mieux cerner le problème, tâchons de nous poser 10 questions essentielles sur le chômage en France.

1 – Quel est le taux de chômage actuel en France ?

Selon les derniers chiffres de l’Insee, le taux de chômage en France serait passé sous la barre des 9%, soit le taux le plus bas depuis 2009. Pour le dernier trimestre de l’année 2017, la France aurait compté 205.000 chômeurs en moins, faisant baisser le nombre de chômeurs en métropole à environ 2,5 millions.

2 – Y a-t-il moins de jeunes chômeurs ?

Chez les jeunes chercheurs d’emploi, le taux a reculé de 2,8 points sur un an, et d’un point sur ce trimestre. Bien qu’une légère amélioration puisse être constatée, le taux demeure très élevé puisqu’il est encore de 20,7%.

3 – Les seniors comptent-ils moins de chômeurs ?

Chez les seniors âgés de 50 ans et plus, le taux de chômage en France a également reculé de 0,3 point, et 0,5 point sur un an. On évalue donc actuellement le taux de seniors sans emplois en France à 6,1%.

4 – La baisse du taux de chômage chez les 25-49 ans est-elle conséquente ?

Du côté des 24-49 ans, le taux est descendu à 8%, soit un recul de 0,9 points. Cette baisse concerne également les chômeurs de longue durée (c’est-à-dire qui sont sans emploi depuis plus d’un an) car ils ont connu une diminution de 0,7 point.

5 – Cette baisse était-elle prévisible ?

De l’aveu de l’Insee, cette baisse du taux de chômage en France est une bonne surprise, car cette institution n’avait prévu qu’une amélioration timide de la situation. Sa prévision pour mi-2018 n’était que de 9,4%.

6 – Quelles sont les raisons de cette baisse du taux de chômage ?

Le secteur privé a créé la surprise en créant nettement plus d’emplois qu’attendus : si les estimations étaient de 242.000 emplois, les chiffres actuels seraient déjà de 253.000. Toutefois, il se pourrait que ces données recueillies par l’Insee soient révisées dans les mois qui viennent. Il faut en effet rappeler que l’enquête de l’Insee a une marge d’erreur de 0,3 point.

7 – Toutes les catégories ont donc connu une baisse ?

Pas vraiment. Ce recul n’a pas concerné le « halo du chômage ». A titre de rappel, il s’agit de la catégorie regroupant les personnes désireuses de travailler mais qui sont classées comme étant inactives, en raison d’une recherche d’emploi pas assez active, ou une indisponibilité pour travailler rapidement.

8 – Quels sont les chiffres pour « le halo du chômage » ?

Contrairement aux autres catégories, le nombre de personnes classées dans le « halo du chômage » a augmenté. Une hausse de 77.000 a ainsi été constatée au dernier trimestre de 2017, avec un pic à 15.000.

9 – Quelle est la situation de la France par rapport à ses voisins ?

En termes de taux de chômage, la France demeure parmi les plus touchés. En effet, dans l’Union européenne, le taux est en moyenne de 7,1%.

10 – Conclusion sur le chômage en France ?

Il faut admettre que des améliorations ont été constatées. Toutefois, de grands efforts doivent encore être fournis afin d’éradiquer le problème du chômage en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website