marchés financiers

On assiste actuellement à une dématérialisation croissante des opérations économiques. Le marché financier n’en a pas été épargné. Il en est même l’un des exemples les plus concrets.

1- Qu’est-ce qu’un marché financier ?

Le marché est le point de rencontre entre le vendeur, le produit à vendre et l’acheteur. Mais quand on parle de marché financier, les termes se précisent. Le vendeur et l’acheteur peuvent, en effet, être une entreprise privée, une institution publique ou un simple particulier, tandis que le produit à vendre peut être des matières premières ou des titres financiers.

2- Quels sont les types de marché financier ?

Il y a le marché des capitaux, le marché monétaire, le marché des assurances, le marché des changes, le marché des dérivés…

3- Quels en sont les objectifs ?

Sur les marchés des capitaux par exemple, le marché financier rend plus aisé la collecte et l’investissement des moyens financiers qu’une société ou un particulier désire faire fructifier. On parle aussi de cotations, c’est-à-dire que l’estimation de la valeur des « marchandises » revient au marché financier.

4- A combien sont estimées les opérations sur un marché financier ?

Si on se réfère aux études effectuées par la Banque des Règlements Internationaux, les pays s’échangent quotidiennement des devises estimées à environ 4 000 milliards de dollars sur les marchés des changes, si cette somme a atteint les 5 500 milliards de dollars en 2004 pour les marchés des produits dérivés.

5- Comment un particulier peut-il exercer sur un marché financier ?

Il est pratiquement difficile pour un particulier d’accéder directement à un marché financier. C’est une opération qui se fait souvent par l’intermédiaire des courtiers.

6- Quels types de marchés attirent le plus les particuliers ?

Le marché des actions, le marché des changes, le marché des dérivés et le marché obligataire intéressent de près les particuliers.

7- Quels conseils peut-on procurer aux particuliers qui veulent investir sur les marchés financiers ?

Les particuliers doivent se documenter et avoir un plan d’investissement. Il est recommandé de se faire aider par les spécialistes du secteur tels qu’un conseiller en investissements financiers (CIF) avant de s’aventurer dans ce type de marché.

8- A quel risque les particuliers peuvent-ils s’attendre sur un marché financier ?

Le particulier est en effet confronté au risque de tout perdre. Une étude effectuée entre 2009 et 2012 a montré que le taux des particuliers ayant subi des pertes sur les marchés financiers a frôlé les 90%, où un client a perdu en moyenne un peu moins de 11 000 euros.

9- En quoi les particuliers doivent-ils faire le plus attention ?

Ils doivent n’opérer qu’avec les sociétés agréées afin d’éviter les escroqueries et amoindrir leur perte.

10- Comment reconnaitre les escrocs ?

La liste des sites illégaux dressée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) est consultable sur leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website